Les Thermes en Italie

Marcus Vispanius Agrippa a construit les premiers thermes romains avec l’accord d’Auguste nommé édile (magistrat chargé de l’administration municipale : police, approvisionnement et jeux publics) dix ans plus tôt .

Les premiers thermes monumentaux de Rome sont ceux d’Agrippa inauguré en 19 avant J-C.

Certains romains riches avaient des thermes privés.

Les entreprises ont des thermes pour le public et certains sont totalement gratuits.

I) Les différentes activités :

Les Romains passent une grande partie de leur après-midi dans les thermes, après une longue matinée (commencée dès le lever du soleil) consacrée au travail ou aux affaires et à la vie publique. S’étant débarbouillés le matin de façon très rapide, ils vont aux thermes pour se laver, se faire raser, mais aussi pour rencontrer des amis, faire du sport ou écouter des lectures publiques. Ces différentes activités expliquent la place qu’occupent les thermes dans la vie des Romains : les thermes offrent des occupations physiques et intellectuelles et sont au centre de la vie sociale.

   

     Les baigneurs apportent leur strigile (strigilis=sorte de racloir recourbé en métal) et leur soude (ancêtre du savon) pour se racler la peau et la débarrasser de la poussière accumulée lors des exercices à la palestre(Palaestra=lieu dédié a l’entraînement physique), leur huile de massage et leurs serviettes. Les riches sont accompagnés de leurs esclaves pour les assister :

-         le balneator aide son maître pendant son bain ;

-         l’unctor le masse ;

-         l’alipus l’épile

En plus de ces équipements concernant directement les bains, les thermes offrent des palestres (où l’on s’échauffe avant le bain grâce à des exercices recommandés par les médecins, tels que des courses, haltères etc.…) et différentes pièces destinées à la gymnastique, aux massages, aux frictions etc.… Certains comportent de grandes piscines(natatio), des boutiques(tabernae), des tavernes(caupona) etc.… Les plus grands thermes, comme ceux de Caracalla (sud-est de Rome) sa taille est de plus de 10 ha et il peut accueillir plus de 1600 baigneurs.Il disposent de bibliothèques et de salles de lecture publique, aussi ces thermes sont équipés de jardins pour la promenade, de fontaines et de bancs .

II) Bien que de taille et de formes très variées, les thermes comportent toujours les équipements suivants :

Apodyterium : c’est le vestiaire avant de rentrer dans les thermes .Cette salle est équipée de bancs de pierre et de niches pour y déposer ses vêtements.

Si les moyens nous les permettent on peut se payer un esclave pour surveiller les vêtements, pour éviter les vols.

Frigidarium :c’est un bain froid dans une salle de petite taille, souvent obscure et recouvert d’une coupole ouverte en son milieu.

Tepidarium :c’est un bain tiède dans une salle munie de bancs sur lesquels on s’accoutume a la chaleur avant de passer a la salle chaude.

Caldarium :c’est un bain chaud dans une salle très éclairée souvent divisée en plusieurs bassins ;parfois on y trouve une piscine ( natatio )

Les thermes les plus importants comportent également un sudarium (bain de vapeur, sorte de hammam) ou un laconicum (étuve sèche). Pour aller dans celles-ci les romains portaient des sandales en bois(sandalium fulcrum). En général, ils terminaient par le bain froid.

III)Comment étaient chauffés les thermes ?

Pour chauffer les thermes, on utilisait un  système d’hypocauste(chauffé en dessous) , consistant à construire des pavement sur élevés sur des pilastres, de façon à créer un espace vide où circulait l’air chaud provenant des chaudières (cortina) souterraine.

            


               

Les thermes de la porte de Nigra .

Article rédigé par Charly et Pierre

source : http://jfbradu.free.fr/celtes/themes/les_thermes_romains.htm